Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Classement ATP - 12/04/2010

12 Avril 2010, 17:51pm

Publié par monweb

 

 

Rankings 12-04 

N°1 (=) Federer, Roger (SUI) 10.765

Battu au 2e tour par Baghdatis à Indian Wells et au 3e tour par Berdych à Miami, Federer peut regretter les balles de match qu'il n'a pas converties lors de ces 2 matchs. Le bilan est maigre : 5 matchs joués (16 seulement en 2010). On sait que sa saison se joue sur 4 mois, de mai à août. Il a donc sacrifié les 2 premiers Masters 1000 de l'année et a décidé de faire l'impasse sur Monte-Carlo. Attention, le money-time arrive. Roger sera-t-il prêt?


N°2 (=) Djokovic, Novak (SRB) 7.630

Djokovic a échoué au moment de défendre la 1ère de ses 3 finales consécutives de Masters 1000 en 2009 (Miami, Monte-Carlo, Rome). Eliminé au 1er tour, l'opération comptable est désastreuse et clos une tournée sur dur poussive qui, sans sa victoire à Dubaï, aurait été mauvaise (il pointe au 9e rang des résultats 2010). Place maintenant à la terre battue. Pas sûr que les progrès qu'il espère faire au service lui soient d'un grand secours sur cette surface.

 

N°3 (+1) Nadal, Rafael (ESP) 6.980

Comme prévu, Nadal reprend la 3e place à Murray après un bon tournoi de Miami où il a battu Nalbandian (de retour en forme) et Tsonga. Eliminé en demi-finales par Roddick, l'impression est tout de même un peu meilleure qu'à Indian Wells où il avait craqué au même stade pour remettre Ljubicic en selle et finalement être battu. Son début de saison, gâché par une blessure, est certes vierge de titre mais finalement le place en bonne position au moment d'attaquer la saison sur terre battue. En cas de victoire à Monte-Carlo (dont il est le quintuple tenant!) il reviendrait déjà à hauteur de Federer au nombre de points 2010.

 

N°4 (-1) Murray, Andy (GBR) 5.845

Catastrophe! 1000 points ou presque envolés à Miami. Mais où est passé le Murray de l'Open d'Australie?Décidément, la constance n'est pas son fort. La 3e place est bien loin. Il doit même plutôt regarder derrière lui car s'il ne se qualifie pas pour les demi-finales à Monte-Carlo (Ferrer est dans sa partie de tableau!), il perdra sa 4e place. Mais l'important pour lui est d'être prêt pour plus tard, Wimbledon, où tout le monde l'attend.

 

N°5 (=) Del Potro, Juan Martin (ARG) 5.735

Toujours pas de Juan Martin à l'horizon. Et pourtant, il pourrait obtenir son meilleur classement (4e mondial) la semaine prochaine en cas de défaillance de Murray à Monte-Carlo. Il capitalise évidemment sur sa victoire à l'US Open, sa finale aux Masters et sa demi-finale à Roland-Garros.

 

N°6 (=) Davydenko, Nikolay (RUS) 5.335

Toujours blessé, la reprise de Davydenko ne se fera pas à Monte-Carlo où il avait un 1/4 de finale à défendre. Sa 5e place n'est pas menacée pour l'instant.


N°7 (+1) Roddick, Andy (USA) 4.780

Vainqueur avec autorité du tournoi de Miami (après une finale à Indian Wells), Roddick est le grand gagnant de la tournée américaine. Il est même le premier tout court : n°1 au nombre de victoires (26-4) et n°1 à "feu" la Race où il devance Federer, 1er jusqu'alors à la faveur de sa victoire à l'Open d'Australie. Parions que Roddick saura tirer son épingle du jeu sur terre battue (comme il l'avait déjà fait en 2009, fraîchement marié, avant d'atteindre la finale de Wimbledon).


N°8 (-1) Soderling, Robin (SWE) 4.605

Deux demi-finales à Indian Wells et Miami (preuve de sa constance) n'auront pas suffi à lui faire conserver sa place. La terre battue va maintenant nous montrer si son exploit retentissant en 2009 (le 1er à battre Nadal à Roland-Garros) est bien digéré. 


 

N°9 (=) Cilic, Marin (CRO) 2.980

Cilic semble accuser le coup après un début de saison bien rempli (2 titres en ATP 250 et une demi-finale en Grand Chelem). La terre n'est pas sa meilleure surface et il ne fonde sans doute pas beaucoup d'espoir sur cette partie de l'année.


N°10 (=) Tsonga, Jo-Wilfried (FRA) 2.915

Quart-finaliste à Miami (comme en 2009), Jo-Wil a assuré l'essentiel. La marche Nadal était trop haute (et de loin). Lui non plus, la terre battue n'est pas sa meilleure surface mais il veut prouver qu'il peut bien y jouer. Le tournoi de Monte-Carlo va le mettre dans le bain tout de suite avec Almagro, Ferrero et Nadal pour ses 3 premiers matches. C'est tout le mal qu'on lui souhaite.


Commenter cet article